Noël

NOËL

Bercé par ses doux rêves,

Il voyait comme jamais,

Il n'avait encore vu.

Là-bas, dans le lointain,

Comme un chapeau pointu,

L'amer pyramidal,

Caressait les embruns,

Et de sa pierre tombale,

Côtoyait les étoiles.

Dans le frais clair-obscur,

En un geste très pur,

Il se mit à genoux.

Et dans cet élan fou,

Il songea à l'enfant,

Dont on dit qu'il est Dieu.

De ses yeux si charmants,

Il alluma un feu,

Apporta la lumière,

L'espoir et la prière,

Pour calmer la misère,

Et peindre l'Univers.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau