Un matin vu par JB

     Le café ce matin est encore chaud, j'aime à le croire. Je tire le rideau, le jour se découvre entre la fenêtre et moi. Mes yeux sombres se nourrissent de la clarté des matins de septembre. Quelle délicieuse sensation, voilà mon âme qui s'éclaire!

    J'ouvre la fenêtre pour me pencher au balcon, les gens sont en bas, le ciel est à l'horizon et le soleil s'éveille. Puis vient le vent, vivant, vif, me portant à l'oreille quelques vêpres. La fraîcheur préfère me piquer la peau, s'emmêler dans ma jeune barbe.

    Je balaye mes cheveux en arrière, d'une main endormie, et bâille ce qu'il me reste de rêve à la face de la lune effacée. Ce sera une journée de plus en enfer, où les brûlures s'achètent, où le coeur se fait lourd dans la foule si légère...

    J'enfile un jean, empoche mes cigarettes dans un tee-shirt. Je plonge ensuite mon visage au creux de mes mains, ce bénitier matinal. Après le réveil de l'âme, vient celui du corps, Ô Baptême Philistin! Je sortirai de chez moi, les yeux amoureux, le sourire caché au rythme de mon corps, cet infernal!                                                                                                 

Bon réveil et bonne journée!

Un matin...


                                     

                                                              

 

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau