Archives

Avel Spi (05/2014)

 

AVEL SPI, une jeunesse pleine de punch!

 

Babel Spi et autres babillages

     

     Ah? Notre jeunesse manquerait-elle d'idéal? C'est vrai qu'elle a tendance à se fondre dans la masse pour ne plus avoir à penser autrement, pour vivre dans l'éternel présent qui n'offre plus alors qu'un temps circulaire et donc, plus de racines, ni d'idéal, ni patience, ni espérance. Le tout, tout de suite pour un bien propre, pour un monde paisible en apparence, où il n'y a plus ni dialogues, ni débats mais une pensée unique. Quel tableau peu ragoûtant! Non, je n'y crois pas vraiment!

    Il est indéniable de constater que d'autres s'insurgent contre cette image négative, poussés par une irrésistible envie de voir la vie autrement et l'avenir meilleur. Non, la jeunesse n'est pas morte, et oui, elle est le signe d'un regard neuf! d'une main tendue vers l'autre qui n'est pas forcément senblable, d'un sentiment vivifiant et non plus mortifère.

     En allant voir la pièce de théâtre du groupe Avel Spi, musiciens et chanteurs de Fouesnant dans le Finistère, dont l'âge varie entre 8 et 70 ans, on peut croire à une jeunesse belle, spontanée, pleine de vie et d'espérance dans ce monde qui prétend le contraire. Et pour le prouver: les dons libres sont reversés à une association pour soutenir divers travaux aux Philippines.

     À travers la construction de la tour de Babel, hommes et femmes font l'histoire de l'humanité, l'histoire des langues et montrent à quel point l'orgueil est le pire sentiment qui empêche l'homme d'être vrai.

     Ponctuée de chants, cette pièce de théâtre devient une jolie comédie musicale, où les chansons plus ou moins connues sont reprises en cœur par le public: "By the rivers of Babylon, Ensemble (JJ Goldman), Babel (Daniel Facerias), Le chêne et le roseau (Cowboys fringants), Adossé à un chêne liège (Francis Cabrel), Entre le secret de mon cœur, C'est l'amour de Dieu qui unit les hommes (chanté dans toutes les langues), Ouvrez tous les verrous fermés..."

Un vent frais souffle sur le Finistère! Le regard s'adoucit et on croit à cette jeunesse aux talents incroyables. Bravo à toute la troupe!